Le nature de l’hérésie – 21février 2014

Lecture biblique

Num 1-2 , Marc 3.1-19

Versets clés

« Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, et en même temps affligé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme: Etends ta main. Il l’étendit, et sa main fut guérie.Les pharisiens sortirent, et aussitôt ils se consultèrent avec les hérodiens sur les moyens de le faire périr » (Marc 3.5-6).

Méditation

Dans la méditation du 18 février, on a considéré le principe du sabbat et comment Dieu nous a crée de sorte que le repos soit important. Cependant, dans la foi chrétienne, l’hérésie nait au moment ou une seule vérité est accentuée à tel point que les autres vérités sont exclues. Voici un exemple dans Marc 3.1-6 de ce phénomène. La loi de l’amour pour son prochain (Lév 19.18) a poussé Jésus a prendre pitié au synagogue à l’égard d’un homme qui avait la main sèche. Le Seigneur voulait les convaincre que dans ce cas – qu’il soit le sabbat ou non – il fallait agir. Malgré l’opposition des Pharisiens et des hérodiens, Jésus a guéri cet homme. Et nous? Quelles sont les vérités que nous accentuons à tel point que d’autres vérités de la foi chrétienne risque de disparaîtrent?

Prière

« Mon Dieu, je veux avant tout être compattisant envers mon prochain. Pardonne-moi les occasions ou – comme les Pharisiens et les hérodiens – j’ai endurci mon coeur. Touche mon coeur de nouveau par la même compassion qui a fait agir le Fils de Dieu le jour du sabbat, car je prie au son nom, AMEN. »

Advertisements
This entry was posted in 30 Minutes avec Dieu and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s