La responsabilité du prophète de Dieu – 2 mars

Lecture biblique

Num 23-25 , Marc 7.14-37

Verset clé

« Balak dit à Balaam: Que m’as-tu fait? Je t’ai pris pour maudire mon ennemi, et voici, tu le bénis! Il répondit, et dit: N’aurai-je pas soin de dire ce que l’Eternel met dans ma bouche? » (Nombres 23.11-12).

Méditation

L’histoire de Balaam est à la fois bizarre et une qui donne à réfléchir. Dans Nombres 22, l’ânesse de Balaam a vu l’ange de l’Eternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue dans la main, prêt à tuer le prophète, évidemment parce qu’il chancellait dans sa détermination de ne pas maudire Israël. Pour éviter cette confronatation, l’ânesse s’est détournée du chemin, malgré les coups de baton de Balaam, puis il s’est plaigné en parlant! L’ange a donné raison à l’ânnesse, et Balaam a appris la leçon. Ensuite, au lieu de maudire Israël, il les a bénis à trois reprises, à la grande frustraton de Balak, le roi de Moab. La leçon pour nous les prédicateurs est claire: Nous sommes aussi les prophètes de Dieu, les personnes obligées de ne dire que ce que le Seigneur met dans notre bouche. C’est une grande responsabilité de parler de la part de Dieu. Soyons fidèle à la Bible pour partager avec fidélité cette grande bénédiction, cette pain de vie, auprès des autres.

Prière

« Dieu, merci pour ce grand privilège que nous avons de prêcher la parole de Dieu. Fais de nos prédications une bénédicton pour tout le peuple de Dieu, au nom de Jésus nous prions, AMEN.»

Advertisements
This entry was posted in 30 Minutes avec Dieu and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s