Un médicament pour les malades – 30 mars

Lecture biblique

Juges 9-10, Luc 5.17-39

Verset clé

« Jésus, prenant la parole, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs » (Luc 5.31-32).

Méditation

Un publicain était quelqu’un qui ramassait les impôts pour les romains et souvent gardait un surplus pour lui-même. Lévi était une telle personne, sans doute méprisé par les foules, mais Jésus a accepté de venir dîner avec lui et ses amis. Quelle audace! Les Pharisiens et les scribes n’en étaient pas du tout contents et l’ont critiqué. Mais le Seigneur a insisté qu’il n’était pas venu pour ceux qui se portaient bien mais ceux qui étaient malades. Voici encore la nature transformatrice de l’Evangile. Elle ne reste pas enfermée de peur que les « saints » ne soient tâchés par les « pécheurs ». Ce message envahit ce monde et touche les intouchables, les interpellant de suivre le Seigneur. Que notre message et pratique soit ainsi.

Prière

« Dieu notre Père, quelle bénédiction d’être les intendants du trésor de l’Evangile. Pardonne-nous lorsque nous agissons comme si le trésor était une possession personnelle. Remplis-nous de ton amour qui ne connaît pas de bornes, au nom de Jésus, AMEN. »

Advertisements
This entry was posted in 30 Minutes avec Dieu and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s